Imprimer un boulon à la bibliothèque publique de Toronto

Besoin d’une pièce sur mesure?  Élan créatif en tout genre?
La Toronto public library met à disposition de son public une imprimante 3D. Il vous suffit d’appeler et de réserver un créneau horaire pour disposer de la machine. Tout ça pour la modique somme de 5$ cents la minute.
A la condition d’avoir suivi au préalable une formation d’une heure pour obtenir un certificat d’utilisation.

Et si les bibliothèques permettaient de découvrir les outils de demain?

Publicités

Distributeur de livres (bibliothèque de Taipei, Taiwan)

Vous en avez assez des horaires d’ouverture qui ne vous permettent jamais d’aller en bibliothèque ? Marre de parcourir inlassablement les rayonnages à la recherche d’un titre ?

Avec le distributeur de livres, vous verrez les documents défiler devant vous !

Et si le libre service était une solution pour attirer le non-public?

Organisation de l’espace à la Lelystad Public Library

 

Un petit aperçu de la médiathèque publique de Lelystad, aux Pays-Bas.

Ici, trois zones : passé, présent et futur. Dans la première, les livres, dans la seconde, expositions, café, nouvelles acquisitions ; et dans la troisième, lieux d’étude… Ce qui est particulièrement intéressant à observer dans cette vidéo, c’est le marketing de vente appliqué à l’espace public :
– chaque espace a son identité très particulière, son logo, ses couleurs ;
– on croise des mannequins comme dans un magasin de vêtements, qui servent ici de support de communication et d’explications, qui se retrouvent aussi sur les télévisions, en image ;
– les étagères en aluminium avec éclairage intégré mettent les livres en valeur et donne une impression d’espace ;
– le système de tapis-roulant avec affichage pour les livres rappellent un aéroport ou un centre commercial…

prentenboekafdeling-wed-01062010-1036

reading-room-wed-01062010-1031
Tout est fait pour que le lecteur soit autonome : le personnel est ainsi en mouvement pour travailler au plus près des visiteurs!

Et si on creusait du côté du marketing pour mettre en place notre signalétique?

 

Pour une appropriation des lieux, un espace modulable

La bibliothèque Paul V. Galvin dans l’Illinois a créé un espace facilement modulable grâce à l’acquisition de chaises, de fauteuil et de table munis de roulettes !

gees-square-tables-wheels-power-tower_2013

2013-09-13-geemix

Cette idée est très simple, en même temps, elle permet aux usagers de disposer des lieux selon leurs envies ! Ils peuvent facilement s’approprier les lieux, se sentir « chez eux ». Le lieu ne reste pas figé, il change selon son public. Ceci peut aussi être utile en cas d’événements temporaires comme des expositions qui demande un réaménagement des espaces.

Et si on repensait l’espace intérieur comme un lieu modulable permettant de varier les expériences au gré des envies de l’usager?

Sources : http://galvinlibrary.wordpress.com/2013/10/08/new-furniture-purchased-from-2013-student-gift-arrives/

Quand la nature se mêle à la poésie…

La Bibliothèque du Boisé à Montréal, inaugurée en septembre 2013 a mis au cœur de son espace la problématique du respect de l’environnement  : bâtiment éco-conçu,  choix de mobilier bio et omniprésence de la nature.

Une thématique en phase avec les questionnements actuels, qu’elle revisite aussi de manière plus originale grâce au « Sentier littéraire » :


Une idée à consommer sans modération !

 Les bibliothèques pourraient-elles sensibiliser, à leur façon, les usagers sur la question de l’environnement ?

De nouveaux repères dans l’espace grâce à la réalité augmentée

Une vidéo fascinante sur l’intérêt de la réalité augmentée en médiathèque :

Se pose toujours la question ici de la signalétique ! Comment se repérer dans un environnement indéchiffrable parce que codé en Dewey…? La réalité augmentée permet d’être autonome, et rend beaucoup plus facile et accessible le déplacement dans les collections. Au congrès de l’IFLA 2014, Valérie Buck et Annick Houzé (Healing library anxiety) nous parlait de l’angoisse que peut susciter l’arrivée dans une médiathèque en la comparant à un hôpital : un usager peut se sentir un peu perdu

Par ailleurs, je trouve que le bureau augmenté, au delà du fait qu’il permet l’autonomie du lecteur, fait réfléchir sur le regroupement des espaces : il devient utile d’avoir cet outil au cœur de l’espace presse, et deux espaces deviennent finalement complémentaires.

Et si on arrêtait de croire que le numérique remplace le papier ? 

Bienvenue dans le futur!

Take a Seat

Idée originale d’un étudiant hollandais Jelte Van Geest pour la Openbare bibliothèque de Eindhoven.

L’idée ? Une chaise intelligente qui vous suit jusqu’au moment où vous trouvez la place parfaite dans votre bibliothèque ! Le siège robot se déplace grâce à une puce RFID qui la relie avec votre carte de lecteur.

Et si le choix du mobilier avait un véritable impact sur l’appropriation des bibliothèques par les usagers ?