La future bibliothèque d’Helsinki : 16 000 m2 dédiés à la culture sous toutes ses formes

 

Prévue pour 2017, la future bibliothèque centrale d’Helsinki est un projet d’ampleur, qui donnera lieu à un espace culturel aux fonctions multiples découpées en étages :

– Le rez-de-chaussée est centré sur « se rencontrer et échanger » : y est prévu un café, un ciné-amphithéâtre, la mise en place d’expositions temporaires, une bibliothèque pour les familles… Cet étage est vu comme un espace animé, où l’on peut venir se balader.

– Le premier étage est axé sur l’idée « dapprendre en faisant » : s’y succèdent des espaces de créations tels que studios d’enregistrement, salles de jeuxmakerspaces, espaces modulables pouvant accueillir des ateliers, des réunions…Sans oublier un sauna!

– Le second étage enfin est destiné aux missions plus traditionnelles de la bibliothèque, « se documenter » : dans un grand espace se trouve la majeure partie des collections, et c’est là que sont indiqués les espaces silencieux et plus studieux.

L’idée maîtresse est ainsi de prendre en compte la diversification des usages en bibliothèque, et de les regrouper au sein d’un même espace tout en tentant de les faire coexister harmonieusement.

Et vous, que pensez-vous de cette évolution du rôle des bibliothèques dans la Cité?

 

 

Publicités

Vous téléchargerez bien un petit livre en passant dans le métro?

L’initiative vient de Roumanie et a le mérite d’être originale : en partenariat avec l’opérateur Vodafone Romania, l’éditeur Humanitas donne la possibilité aux utilisateurs du métro de Bucarest de télécharger une sélection d’ebooks via un QR Code directement sur leur smartphone, ceci afin d’encourager notamment les jeunes à lire, qui sont 52 % à déclarer ne jamais ouvrir un livre en Roumanie.

Si elle reste avant tout une campagne de publicité, c’est sa mise en place qui est originale :  sur tout un pan de mur de la station de métro Victoriei  un sticker géant a été collé représentant une bibliothèque remplie d’ouvrages, et ceux possédant un QR Code sur leur couverture peuvent être téléchargés :

Et si en bibliothèque nous pouvions aussi bénéficier de ce genre d’initiatives afin de nous faire connaître des usagers dans leur trajet quotidien?